03/10/2020 - « Maria Papa Rostkowska. Sculptrice au cœur de la Nouvelle...

« Maria Papa Rostkowska. Sculptrice au cœur de la Nouvelle École de Paris », musée de l’Hospice Saint-Roch, Issoudun (36)
du 3 octobre au 30 décembre 2020

Le musée de l’Hospice Saint-Roch présente une rétrospective qui rassemble des sculptures en marbre, terre cuite et bronze de Maria Papa Rostkowska (1923-2008). La féminité, le couple, l’amour et la guerre sont au cœur de l’œuvre de cette artiste qui a fait de la sculpture en taille directe son combat intime. Edouard Pignon la rencontre à Varsovie à l’automne 1955 et lui fait parvenir une invitation officielle pour venir en France, lui permettant ainsi d’obtenir un passeport afin de sortir du pays et de quitter la Pologne communiste. Arrivée à Paris à la fin 1957, c’est encore grâce à lui qu’elle fait la connaissance de celui qui deviendra l’année suivante son époux, l’érudit italien, journaliste, critique d’art et écrivain Gualtieri Papa di San Lazzaro qui dirige l’une des plus importantes revues d’art de l’époque, XXe siècle, et la galerie éponyme. Le parcours de l’exposition témoigne de cette solide et durable amitié avec une gouache intitulée Tête de guerrier, datée de 1968 et dédicacée. Elle s’inscrit dans l’accrochage qui réunit nombre d’artistes majeurs de cette période effervescente qui agita Paris dans les années 1960-1970.


La vidéo de l’exposition : https://youtu.be/msto7oWwSx4


Les sites internet : https://www.museeissoudun.tv/exposition.79.maria-papa-rostkowska.html
https://www.issoudun.fr/evenement/maria-papa-rostkowska/

Le dossier de presse de l’exposition : voir pdf


Photos : salle du musée avec la gouache d’Edouard Pignon © Philippe Bouchet

Edouard Pignon, Tête de guerrier, 1968, gouache sur papier, 54 x 72 cm, dédicacée « À Maria et pour San Lazzaro pour la St Sylvestre leur ami Pignon 68 » © musée de l’Hospice Saint-Roch

en savoir plus

15/02/2020 - « L’eau à la bouche », musée d’art moderne, Collioure

« L’eau à la bouche », exposition au musée d’art moderne, Collioure (66)
du 15 février au 30 août 2020


Des temps gothiques à nos jours, la mer a toujours nourri les hommes : commerce, pêche et tourisme ont amené richesse et prospérité à Collioure. Le musée a puisé dans ses collections des œuvres comme autant de clins d'œil à cette histoire nourricière. Edouard Pignon est représenté dans cet accrochage par six dessins - sélectionnés parmi l’important ensemble conservé au musée - qui attestent de l’attention portée par l’artiste aux pêcheurs et à leurs gestes hérités d’une tradition séculaire, lors des deux étés où il y séjourna, en 1945 et 1946. Le musée a d’ailleurs présenté l’exposition "Edouard Pignon, Femmes en Méditerranée : Catalanes à Collioure, étés 1945-1946" du 1er juin au 13 octobre 2013.


Le site internet du musée : www.museecollioure.com


Photos : salle du musée avec les dessins d’Edouard Pignon
© musée d’art moderne de Collioure - Marion Serra

en savoir plus

14/02/2020 - Une œuvre d’Edouard Pignon à ‘The Palm Beach Show’, West...

Une œuvre d’Edouard Pignon présentée à "The Palm Beach Show", West Palm Beach, Floride
du 14 au 20 février 2020


Comme chaque année, la galerie Jacques Bailly (Paris) participe du 14 au 20 février à ‘The Palm Beach Show’ à West Palm Beach en Floride. Le Nu gris (1954) d’Edouard Pignon est l’une des pièces maitresses du stand, entouré d’œuvres de Raoul et Jean Dufy. Un retour sur le sol américain pour Le Nu gris qui a été présenté au Carnegie Institute à Pittsburgh au début des années 1950 avant de figurer dans une importante collection suisse.


Le site internet de la foire : www.palmbeachshow.com

Le site internet de la galerie : www.jacquesbailly.com


Photos :
Vue du stand de la galerie Jacques Bailly à ‘The Palm Beach Show’ avec Le Nu Gris (1954) d’Edouard Pignon
© Galerie Jacques Bailly

Edouard Pignon, Le Nu gris, 1954, huile sur toile,
140 x 195 cm © Galerie Jacques Bailly

en savoir plus
MORE