15/03/2017 - Edouard Pignon, Ostende (1946-1953)

Exposition-dossier "Edouard Pignon, Ostende (1946-1953)"
du 18 mai au 28 août 2017, au musée des Beaux-Arts de Lyon

Considéré à partir des années 1940 comme un coloriste d’une grande sensibilité, Edouard Pignon (1905-1993) fait le choix d’une figuration libre et indépendante dès l’immédiat après-guerre. Décidé à prendre ses distances avec la scène artistique parisienne, ne voulant subir les contraintes d’aucune théorie, il s’installe pour quelques mois à Ostende en novembre 1946, animé d’un véritable désir de renouvellement de sa peinture. Immédiatement séduit par « l’atmosphère délicate » du port, le « bruissement des formes », le « balancement léger de la lumière et des voiles », il esquisse dans la solitude, face à la mer du Nord, un nouveau mode de production sériel qui marque aussitôt un tournant décisif dans son œuvre.

Fondée sur un travail de recherche approfondi, cette exposition qui réunira une trentaine d’œuvres (dessins, aquarelles, huiles et céramiques) est accompagnée d’un ouvrage de 168 pages publié aux éditions Hazan rassemblant des textes de Jacques Beauffet, Philippe Bouchet, Samuel Dégardin, Edouard Pignon, Frédéric Touchard, Xavier Tricot, une chronologie établie par Marie Camus et un portfolio de photographies d’Agnès Varda.

Le détail du catalogue d'exposition aux Editions Hazan

Télécharger le dossier de presse de l'exposition

Photos :
Vue des salles de l'exposition
Philippe Bouchet, historien de l'art, commissaire de l'exposition, et Sylvie Ramond, conservateur en chef du patrimoine, directeur du musée des Beaux-Arts de Lyon, devant l'Ostende blanc (© MBA Lyon - Stéphane Degroisse)


chargement...